Menu

truffe noire du périgord

Adam

La gastronomie n’a pas de frontière et vous la trouverez en Dordogne, aussi appelé Périgord. Né en 1979 j’y ai été élevé. La propriété familiale, exploitée en chambres d’hôtes, se trouve prés de Sarlat  dans le Périgord Noir. Dés notre enfance, les matins ensoleillés en hiver, mon père nous emmenait ma sœur et moi chercher des truffes à la mouche. A quatre pattes dans l’herbe mouillée là où la mouche se posait, il fallait renifler la terre pour repérer la truffe cachée.

 

Cette initiation, entre autres, m’amène à adopter un cursus scolaire vers l’hôtellerie et la restauration. Après le lycée hôtelier de Bordeaux, ce fut l’école Vatel à Paris puis l’Ecole Hôtelière de Lausanne. Mes expériences professionnelles me conduisent de l’Île d’Oléron à Saint-Barth dans des Relais Châteaux, à Paris au Grand Hôtel Intercontinental et au Palace de Crillon. Je prends conscience que mes origines périgourdines m’offrent la chance de pouvoir choisir une qualité de vie plus à mon goût : la campagne et décide alors de rentrer en Périgord développer l’activité touristique de mes parents.

 

A mon retour, la chance me sourit, notre voisin n’est autre que Jean Pierre Audivert,  Président de la Fédération Départementale des Trufficulteurs du Périgord (FDTP). Quelques années auparavant il m’avait déjà transmis lui aussi le virus de la truffe en me faisant découvrir avec sa chienne le « cavage », soit chercher des truffes. Il m’encourage à devenir un jeune membre de la fédération et m’accompagne dans mon projet : planter 500 arbres truffiers.

Dix ans après, le temps est venu de partager ma récolte avec mes deux familles : les gastronomes et les professionnels de la restauration.

Truffière vallée de la Dordogne
Adam et Largo
cavage